(anthologie) Jacques Robinet

Jacques Robinet publie deux livres de poésie, Ce qui insiste, aux Editions Les Lieux-dits et Clarté du soir, éditions Unicité

Confie ton savoir
à la spirale d’une
feuille qui tombe

Déchiffre
ce que griffonne
la branche sur le ciel nu

Rien – peut-être
la chute d’un oiseau
dans le vide

Écoute – Le silence
se prépare à chanter
(26)


Ce qui insiste malgré
tant de nuit accumulée

pas même une lueur
un souvenir d’étoile
un craquement de bois
entre braises et cendres

un blanc entre deux mots
entre deux promesses
une goutte d’eau
qui hésite avant la neige

avant toute musique
une note qui tremble

un commencement
quelque chose qui s’obstine
instance brève de la joie

peut-être est-ce toi
(40)


Ne règle pas quittance
à qui n’exige rien

Tout n’est que gratuité
jeu de feuillages   trilles
de rossignol   nuages
Ce qui se donne se perd

Bénis le sac troué qui
sème tous tes trésors
Très nu on arrive
très dénudé on repart

Mains grandes ouvertes
pour offrir ou accueillir
jette au dernier feu
ton léger fagot de visions
(p. 41)

Extraits de
Jacques Robinet, ce qui insiste, dessin de Martine Missemer, Cahiers du Loup Bleu, Les Lieux-dits, 2022, 52 p., 7€

Je suis seul dans cette pièce
avec les livres les images
les statues aux yeux vides
les ombres la lampe allumée

Il a plu – rien ne bouge
Les arbres fléchissent
Des nuages aux oiseaux
tout se dérobe – s’absente

Sur les étagères les photos
sourient sans se lasser
Si quelqu’un me remplaçait
elles souriraient de même

La terre tourne – je l’ignore
De ce manège silencieux
les morts me font signe de
changer sans tarder d’équipage
(p. 57).

Extrait de
Jacques Robinet, Clartés du soir, peinture de Renaud Allirand, Editions Unicité, 2022, 140 p., 15€